...........................................................................................................................................

« FICTION SOUTERRAINE »
...........................................................................................................................................

BESTIAIRE
...........................................................................................................................................

Bestiaire, 2015, pièces en bois sur table et une au mur, peinture acrylique, vernis incolore transparent mat, table bois & acier, tubes fluorescents, divers formats, photos: © Hervé Beurel, 2015.

Les formes extraites du paysage abstrait composant la pièce Abstraction souterraine, pourtant issu du réel mais déjà transformé, glissent vers un univers où des figures apparaissent, que l’esprit ne peut s’empêcher de raccrocher au réel ou à une figuration connue. Les formes de la pièce Bestiaire deviennent des objets, peints en blanc au recto et en couleur au verso, mis en scène sur une table éclairés par des tubes fluorescents faisant écho à un système de monstration présent dans les musées de sciences ou d’Histoire naturelle (collection de roches, de cristaux ou de minéraux par exemple) ou à un vivarium, reconstituant le milieu et l’habitat naturels particuliers d’espèces vivantes (insectes, amphibiens, reptiles). Le mode de présentation de ces pièces éclaircit le propos vers une possible mise en scène théâtrale.
...........................................................................................................................................